MANUEL D'UTILISATION | ANALYSEUR D'ERREUR DE BROCHE 8.6

Spindel Error Analyzer User Manual

ANALYSEUR D'ERREURS DE BROCHE 8.6 - Inspection de machine-outil

GUIDE DE L'UTILISATEUR

TELECHARGER LE FICHIER PDF


Ce manuel d'instructions détaille le fonctionnement
de l'analyseur d'erreur de broche de précision Lion
Version 8. Veuillez nous contacter si vous en avez
des questions ou des suggestions sur la façon dont nous pouvons être
de plus grand service pour vous.
Lion Précision
651-484-6544
Version du logiciel: 8.6
Version manuelle: 007

TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION

Le système d'analyse d'erreur de broche est un ensemble matériel et logiciel pour mesurer et analyser la précision des broches sur les machines-outils, les disques durs, etc.

Concepts fondamentaux

SEA utilise une détection capacitive sans contact pour mesurer les mouvements d'erreur lors des changements de position des cibles principales de précision installées et tournant dans la broche de la machine. Les capteurs ont une plage typique de 250 µm avec une résolution de 15 nm RMS. Les valeurs réelles peuvent varier en fonction des spécificités du système commandé.

Les mesures sont collectées et analysées par le logiciel SEA. Les résultats de la mesure active ou du fichier de mesure archivé sont présentés sur des tracés polaires ou linéaires avec des valeurs calculées de mesures de mouvement d'erreur.

Tests effectués par SEA

SEA effectue les tests suivants tels que décrits dans les normes ISO et ANSI / ASME:

  • Sens sensible à la rotation radiale
  • Sens sensible fixe radial
  • Inclinaison direction sensible fixe
  • Erreur de mouvement axial
  • Stabilité thermique
  • Erreur de variation de température
  • Shift vs. RPM

Capacités supplémentaires de SEA

  • Analyse FFT
  • Affichage de l'oscilloscope
  • Affichage du compteur analogique
  • Test d'inversion de Donaldson
  • Séquençage de test automatisé

Normes et références

  • Norme ANSI / ASME B5.54-2005, Méthodes d'évaluation des performances des CNC Centres d'usinage
  • ISO230 Partie 3 (2001), Conditions d'essai pour les machines-outils de découpe de métaux, évaluation de Effets thermiques
  • ISO230 Partie 7 (2005), Précision géométrique des axes de rotation
  • ANSI / ASME B5.57-2012, Méthodes d'évaluation des performances des centres de tournage CNC
  • ANSI / ASME B89.3.4-2010, Axes de rotation, Méthodes de spécification et d'essai

Assistance

Pour obtenir de l'aide sur l'installation et le fonctionnement du système SEA 8, veuillez visiter notre site Web
à: www.spindleanalysis.com ou contactez-nous à:
Lion Précision
563, chemin Shoreview Park
St. Paul, MN 55126
support@lionprecision.com
651-484-6544
www.lionprecision.com
www.spindleanalysis.com

Identification des pièces

Les dessins ci-dessous identifient certains des composants mécaniques inclus dans le système SEA.

Identification des pièces

INSTALLATION

Logiciel SEA

Installez tous les logiciels avant d'installer le dispositif d'acquisition de données. L'installation du logiciel SEA comprend l'installation de tous les logiciels de pilote National Instruments requis.

  • ATTENTION
    • N'installez aucun logiciel à partir des disques National Instruments inclus avec le matériel d'acquisition de données National Instruments.

Exigences minimales

  • Windows XP, Windows Vista, Windows 7 (32 ou 64 bits)
  • 1 Go de RAM (ordinateur de bureau), 1.5 Go de RAM (ordinateur portable); 1 Go d'espace disque disponible (minimum)
  • 1 GHz processeur
  • 1 port USB disponible; Résolution d'écran minimale de 1024 x 768

Procédure

Le programme d'installation de SEA installe tous les pilotes matériels nécessaires. N'installez pas le logiciel National Instruments séparément. Le programme SEA est installé dans le répertoire PROGRAM FILES \ SEA8 de votre disque dur. Si vous installez le logiciel SEA une deuxième fois en utilisant le même sous-répertoire, vous serez invité à confirmer le remplacement de l'installation précédente.

Pour utiliser le DVD SEA:

  1. Insérez le DVD et attendez que le programme d'exécution automatique charge l'écran d'accueil, puis sélectionnez installer.
  2. Si l'exécution automatique est désactivée sur votre ordinateur ou si le DVD ne s'exécute pas automatiquement pour quelque raison que ce soit, cliquez sur l'icône «Ordinateur» ou «Poste de travail». Choisissez ensuite le lecteur de DVD. Double-cliquez sur le programme Install.exe.
  3. Suivez les instructions des programmes d'installation:
  4. Une fois que l'installation a copié tous les fichiers du disque d'installation, redémarrez l'ordinateur.
  5. Après le redémarrage, exécutez le programme en sélectionnant l'icône sur le bureau ou en sélectionnant Démarrer> Programmes> SEA8.

Le DVD d'installation contient également des fichiers de données de démonstration et d'autres documents précieux concernant la mesure de la broche et l'amélioration de la qualité des pièces de la machine.

Matériel d'acquisition de données

SEA nécessite un système d'acquisition de données USB-6251 de National Instruments.

Tous les logiciels National Instruments ont été installés avec l'installation SEA8. N'installez aucun logiciel National Instruments à partir des CD / DVD de National Instruments.

Clé de sécurité (dongle)

Si un système de capteurs Elite Series est étiqueté sur le panneau arrière comme «SEA System», vous n'aurez pas besoin d'une clé de sécurité. Si vous n'utilisez pas de série Elite (de couleur beige) ou s'il n'est pas étiqueté comme système SEA, la clé de sécurité doit être connectée à un port USB de l'ordinateur pour effectuer des mesures et collecter des données. La clé de sécurité n'est pas requise pour afficher ou imprimer les fichiers de données enregistrés.

Sondes et cibles

Voir la section Sondes de montage et cibles (page 18).

Sélectionnez le mode de fonctionnement

Lorsque le programme est lancé (Démarrer> SEA8> SEA8), une boîte de dialogue apparaît demandant des sélections de mode de fonctionnement dans quatre catégories. Les sélections sont les suivantes:

Modèle de système de mesure

série Elite. - les capteurs fournissent des informations TEDS (fiches de données électroniques des transducteurs) au système SEA.

CB-7 - Les capteurs de style plus ancien ne fournissent pas de TEDS et nécessitent l'installation de fichiers VTEDS (p. 12).

Utilisez les photographies pour vous aider à sélectionner votre système de mesure. Si la clé logicielle n'est pas connectée à l'ordinateur, ces boutons seront grisés.

Sélectionnez la source DAQ

Sélectionnez un périphérique DAQ (DEV1, DEV2)

La première fois que le programme est exécuté, vous devez sélectionner la source des informations DAQ. Normalement, il n'y a qu'un seul choix. Les périphériques DAQ installés sont répertoriés comme: DEV1, DEV2…. Après avoir sélectionné un appareil, une description de l'appareil s'affiche.

Si seules les données sont affichées ou imprimées (il n'y a pas de périphérique DAQ), sélectionnez Aucun.

Afficher les fichiers uniquement

Afficher les fichiers uniquement - Ce mode produit uniquement des affichages statiques des fichiers chargés pour la visualisation.

Définition du chemin Acrobat

Adobe Acrobat est utilisé pour afficher le manuel PDF à partir du menu Aide. SEA doit connaître le chemin d'accès à l'application Acrobat.

Ce chemin est entré dans le Menu principal> Configuration> Afficher la configuration> Écran général.

Voici un chemin d'accès typique au fichier, mais il peut être différent sur votre ordinateur:

Acrobat: C: \ Program Files \ Adobe \ Reader 10.0 \ Reader \

Chaque nouvelle version d'Acrobat sera placée dans un nouveau répertoire. Si vous installez une nouvelle version de

Acrobat, ce chemin doit être modifié.

Navigation de base

Le logiciel SEA utilise plusieurs conventions simples qui rendent le logiciel facile à utiliser.

  • Les menus affichent des listes d'options sélectionnables.
  • Les boutons exécutent ou accèdent aux fonctionnalités.
  • Les panneaux affichent des champs d'informations.

Écrans quadrants

SEA commence avec quatre panneaux d'affichage différents dans quatre quadrants sur votre écran. Chaque quadrant affiche une vue sélectionnée des données actuelles. Les données actuelles peuvent être des données en direct des capteurs, des données enregistrées à partir d'une mesure précédente ou des données simulées pour la formation et l'expérimentation.

Chaque quadrant a une barre de menu qui commence par Ecran. Utilisez le menu d'affichage pour sélectionner le panneau à afficher dans ce quadrant.

Écran d'image

 

Écran du logo (quadrant d'informations)

Les sérigraphies sont souvent utilisées pour documenter les tests de broche. Il est utile d'afficher les informations de test à l'écran lors de l'impression de l'écran.

Pour afficher un quadrant d'informations, sélectionnez Affichage> Écran du logo dans un quadrant.

Cliquez dans la zone de texte pour saisir du texte. Pour modifier l'image affichée, sélectionnez Affichage> Sélectionner un graphique dans la barre d'outils de l'écran du logo.

Agrandir en plein écran

Au départ, chaque affichage utilise un quart de l'écran (quadrant). Sélectionnez Affichage> Taille maximale pour remplir tout l'écran, ou double-cliquez sur le bouton droit de la souris sur l'affichage pour l'agrandir.

Réduction de l'affichage dans un quadrant

Choisir Affichage> Taille normale pour ramener un affichage agrandi dans son quadrant, ou double-cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'affichage.

Choisir une langue

Pour sélectionner une langue autre que l'anglais:

  1. Dans n'importe quel quadrant, sélectionnez Affichage> Écrans de configuration> Configuration générale
  2. Sélectionnez la langue souhaitée dans le Langue dans le menu déroulant
  3. Quittez et redémarrez le logiciel SEA

Le choix de la langue est mémorisé entre les sessions.


CONFIGURATION DE LA MER

Le logiciel SEA doit être correctement configuré pour un fonctionnement correct. Il existe différents types d'informations de configuration:

  • Indicateurs: Ceux-ci affichent des informations acquises à partir du système ou calculées à partir d'autres champs.
  • Entrées automatiques: Ce sont les paramètres d'entrée requis qui sont acquis automatiquement à partir du système.
  • Entrées manuelles: Il peut s'agir de paramètres d'entrée obligatoires ou facultatifs qui doivent être saisis manuellement par l'utilisateur.

Les paramètres de configuration peuvent être enregistrés avec Configuration> Enregistrer la configuration dans la barre de menu principale.

La configuration complète se compose de données provenant de plusieurs fenêtres de configuration différentes. Accédez aux fenêtres de configuration via Menu principal> Configuration ou Affichage quadrant individuel> Configuration> [Fenêtre de configuration sélectionnée].

Configuration générale

Configuration générale

 

Configuration DAQ

Les paramètres de configuration DAQ déterminent le fonctionnement de la carte d'acquisition de données et sont essentiels au fonctionnement du système. Ce panneau affiche la plage RPM possible avec les paramètres actuels et est mis à jour lorsque les paramètres sont modifiés. Les paramètres de la configuration d'analyse affectent également la plage de RPM.

Configuration DAQ

 

Configuration d'analyse

Les relations entre RPM, points par révolution, nombre de canaux de détection et fréquence d'échantillonnage DAQ ont un impact important sur le processus de mesure. Les paramètres de ce panneau de configuration contrôlent ces relations. Pour une discussion plus détaillée de ces relations, voir l'annexe C (page 32).

Un nombre suffisant d'échantillons par tour est nécessaire pour obtenir une vue significative du comportement de la broche. Cependant, si la fréquence d'échantillonnage DAQ est trop élevée, le système peut devenir contraint de traiter les échantillons et de les afficher sur l'écran, ce qui entraîne des réponses lentes à l'entrée de l'utilisateur. Un compteur sur le côté gauche du panneau indique la réactivité de l'ordinateur avec les paramètres actuels. Si trop d'échantillons doivent être traités, le lecteur se déplacera vers «Réponse lente».

Curseur de mode

Le curseur en haut du panneau sélectionne le mode utilisé pour déterminer la fréquence d'échantillonnage DAQ: Entrez RPM, entrez le taux DAQ, encodeur.

Entrez RPM (recommandé): l'utilisateur entre la vitesse de rotation cible (RPM) et les points par tour; le taux d'échantillonnage DAQ est calculé et affiché dans les indicateurs correspondants. Si la broche tourne actuellement, le régime actuel mesuré est affiché et peut être automatiquement entré en tant que régime en cliquant sur le bouton fléché sous l'indicateur de régime mesuré.

Entrez le taux DAQ: l'utilisateur entre directement les échantillons DAQ par canal par seconde.

Encoder: un encodeur connecté à la broche est utilisé pour déclencher les échantillons DAQ.

Entrez RPM et entrez le taux DAQ

Encodeur et entrer le tableau RPM

 

Bouton SAVE Config et Restart DAQ

Toute modification de la fréquence d'échantillonnage DAQ nécessite un redémarrage du système DAQ. Cliquez sur le bouton pour enregistrer la configuration actuelle et redémarrez le DAQ avec les nouveaux paramètres.

Configuration d'étalonnage

Les informations d'étalonnage sont acquises via TEDS (Elite Systems) ou VTEDS (anciens systèmes de capteurs). Ceci est automatisé et ces valeurs ne doivent pas être modifiées, sauf dans les circonstances les plus rares.

Le commutateur Low / High Sensitivity est utilisé pour modifier à distance la sensibilité d'un canal de détection. Les commutateurs de sensibilité sur le panneau avant du pilote sont désactivés lorsque le système de détection est connecté au système d'acquisition de données SEA. Le commutateur de sensibilité ne s'applique qu'aux pilotes CPL290 et DMT22.

Configuration d'étalonnage

 

Données d'étalonnage

Ce panneau affiche les informations d'étalonnage pour tous les canaux de capteur du système de capteurs. Les panneaux apparaîtront légèrement différents pour les systèmes de capteurs de la série Elite que pour les systèmes modulaires d'anciens modèles.

Voir la section TEDS et VTEDS ci-dessous pour des informations détaillées importantes sur les différences fonctionnelles dans les deux types de système.

Données d'étalonnage

 

TEDS et VTEDS

TEDS (Transducer Electronic Data Sheet) est une technologie qui permet aux systèmes de mesure d'acquérir une multitude d'informations d'étalonnage directement à partir du capteur. SEA 8 dépend fortement de TEDS pour les informations de configuration.

La série Elite est compatible TEDS et fournit des informations de configuration à SEA 8 lors du lancement du logiciel. Les anciens systèmes «modulaires» (boîtiers noirs et gris) ne sont pas conformes à TEDS et ne fournissent pas directement les données de configuration. Lorsque SEA 8 est utilisé avec des systèmes de détection plus anciens, les données TEDS requises sont fournies via des fichiers VTEDS (Virtual TEDS). Ces fichiers sont fournis sur un CD et contiennent des informations d'étalonnage spécifiques pour le système utilisé.

Il est essentiel que les fichiers VTEDS corrects soient utilisés avec le système de détection correspondant.

Le CD VTEDS comprend un programme d'installation qui installera les fichiers dans le dossier approprié du système SEA 8, à condition que SEA 8 ait été installé dans les répertoires par défaut. Les fichiers VTEDS doivent se trouver dans le sous-répertoire "VTEDS Files" du répertoire "Program Data". Le répertoire «Program Data» peut ne pas être visible dans Windows 7. Pour obtenir des instructions sur la modification, voir Rendre le dossier Program Data visible dans Windows 7 dans les annexes (page 32).

Informations sur la machine

Vous pouvez saisir ici des informations spécifiques à la machine en option, y compris des informations sur la position de la broche sur six axes.

Informations sur la machine

 

La taille, la forme et la précision des cibles affectent les résultats de mesure. Pour une précision maximale, les détails de la cible doivent être saisis ici. Chaque canal de mesure peut avoir des valeurs distinctes.

Table de champ

Diagnostics

Divers moniteurs d'état et d'état sont disponibles dans ce panneau. Ces informations peuvent être utilisées lors du dépannage.


PRISE DE MESURES ET LECTURE DE PLACES

Comprendre et interagir avec les tracés

Réglage des affichages de tracé

écaillage

Utilisez le menu Mise à l'échelle pour sélectionner la mise à l'échelle automatique ou manuelle. La mise à l'échelle automatique s'ajuste pour fournir la meilleure vue des données existantes. Sélectionner Mise à l'échelle> Manuelle> Augmenter ou diminuerou utilisez les touches Page précédente et Page suivante pour régler manuellement la mise à l'échelle.

Tracés polaires

Les graphiques polaires représentent les mesures aux emplacements angulaires successifs de la broche. Par défaut, toutes les rotations d'acquisition sont affichées simultanément.

L'échelle du tracé est répertoriée au bas du tracé.

Le centre du tracé ne représente pas zéro lorsque les axes ne se croisent pas (voir l'exemple à droite). Cela permet une résolution d'affichage suffisante des petits mouvements de broche, qui seraient hors écran si le centre était nul.

Les valeurs calculées sont à gauche du tracé. Les définitions des valeurs calculées figurent dans le glossaire de ce manuel et dans l'aide.

Direction sensible de rotation radiale - Graphique polaire

Cercles calculés

Des cercles peuvent être affichés sur les tracés pour aider à mesurer et visualiser certaines valeurs calculées importantes. Pour activer les affichages en cercle, sélectionnez Affichage> Cercles.

Total - Affiche deux cercles bleus. L'origine des cercles est au centre de l'intrigue. Le cercle intérieur est le plus grand diamètre possible à l'intérieur des points de données (cercle inscrit maximum). Le cercle extérieur est le plus petit diamètre possible en dehors des points de données (cercle circonscrit minimum). La distance entre les circonférences de ces cercles est le mouvement d'erreur total.

Moyenne - Le cercle moyen n'est pas réellement un cercle. Cette courbe verte est générée en plaçant un point de données à chaque emplacement angulaire. La position du point est égale à la moyenne des mesures de toutes les révolutions acquises à cet emplacement angulaire.

Moindres carrés - Affiche un cercle noir basé sur un calcul des moindres carrés le mieux ajusté de tous les points de données affichés.

Pour trouver le centre des données du tracé polaire, SEA utilise la méthode MLS (Modified Least Squares) décrite dans A Few Methods for Fitting Circles to Data par Umback et Jones (IEEE Transactions on Instrumentation and Measurement, V52, I6, décembre 2003).

Configuration pour effectuer des mesures

configuration

écaillage

Le logiciel SEA 8 doit être correctement configuré. Une grande partie des informations de configuration est accessible directement à partir du système de détection.

Certaines informations de configuration doivent être saisies par l'utilisateur. Ces informations doivent être correctement saisies pour des mesures précises.

Voir la section Configuration de ce manuel pour plus de détails (p. 8).

Connexion au PC

Connectez un câble haute densité à 68 broches entre le panneau arrière du système de détection capacitif et le système d'acquisition de données de National Instruments. Connectez un câble USB entre le module DAQ USB-6251 et un port USB V2.0 (haute vitesse) sur le PC. Le port USB V2.0 (haute vitesse) est nécessaire en raison des taux de transfert de données élevés requis.

Sondes de montage et cibles

Entretien et sécurité

Chaque type de cible a une vitesse de rotation maximale. La rotation à grande vitesse peut créer une énergie substantielle, et les balles maîtresses ajustées avec un faux-rond important seront par définition déséquilibrées. Des précautions doivent être prises pour protéger les opérateurs lors de la rotation des pièces déséquilibrées à des vitesses plus élevées. La garde est recommandée. Le positionnement du nid de sonde de manière à ce qu'il se situe entre l'opérateur et la cible en rotation fournira un certain degré de protection.

Les cibles Masterball sont des composants de haute précision qui nécessitent des soins particuliers similaires aux blocs de jauge.

Pour des informations détaillées, veuillez consulter TechNote LT03-0013 Supports de sonde et cibles principales: dimensions, entretien et réglage disponibles dans la bibliothèque technique sur www.lionprecision.com.

Sondes de montage et cibles

 

Configuration mécanique

La configuration mécanique comporte cinq objectifs:

  • Les sondes n'entrent jamais en contact avec la cible pendant la rotation (un contact accidentel pendant la configuration alors que la broche est immobile est sûr)
  • Les axes cibles des billes principales sont alignés avec les axes des sondes (les billes sont centrées sur les sondes)
  • Les sondes sont ajustées au centre de leurs plages de mesure
  • L'excentricité cible est ajustée pour être supérieure aux mouvements d'erreur attendus (50 μm typique)
  • Les sondes restent à portée pendant toute la rotation de la broche

Installation cible

Les cibles sont installées dans le porte-outil / pièce de la broche à tester.

Relations Axe / Canal de détection

Les paramètres par défaut dans le logiciel SEA supposent des relations Axe / Canal comme indiqué dans le tableau ci-dessous. Certains tests individuels permettent l'attribution d'autres relations Axe / Canal. Cette flexibilité permet à un système à trois canaux de faire des mesures nécessitant normalement cinq canaux, comme l'utilisation temporaire de la sonde Z dans l'axe X2 pour effectuer une mesure d'inclinaison.

Relations de canal de capteur d'axe de machine

 

Nid de sonde

Desserrez les vis de serrage si nécessaire et installez les sondes dans le nid. Serrez les pinces de la sonde de telle sorte que les sondes soient maintenues en place mais peuvent toujours être repositionnées à la main.

Montez le nid de sonde de sorte que la cible rotative puisse être déplacée dans la plage des sondes du nid. Il est essentiel de fixer fermement l'emboîtement de la sonde à la table de la machine-outil.

Positionnement de la broche / cibles et sondes

Chaque sonde doit être précisément centrée sur les surfaces sphériques des cibles. Les centres cibles sont localisés et positionnés à l'aide des sondes et du multimètre pour trouver le point haut lorsque la cible est repositionnée devant la sonde. Centrez les cibles sur la sonde avec un processus comme celui-ci:

La configuration initiale

  1. Dans n'importe quel quadrant, sélectionnez Affichage> Probe Meter.
  2. Maximisez le compteur de sonde (double-cliquez avec le bouton droit sur le panneau)
  3. Déplacez les sondes des axes X, Y et Z vers une position rétractée dans le nid de sonde pour éviter une collision avec la broche / cible lorsqu'elle est déplacée en position approximative.
  4. Déplacez la broche / cible dans les axes X et Y pour la positionner dans le nid de sonde approximativement centré sur la sonde de l'axe Z.
  5. Ensuite, déplacez la broche / cible dans l'axe Z pour centrer approximativement la boule maîtresse sur les sondes des axes X et Y. Centrage sur axe Z des masterballs
  6. Sélectionnez le canal de l'axe Z sur le multimètre (généralement le canal 3).
  7. Ajustez la position mécanique de la sonde de l'axe Z jusqu'à ce que l'indicateur Near / Far du pilote soit en position centrale.
  8. Tout en observant le Probe Meter, ajustez la position de l'axe X de la machine jusqu'à ce que le point haut (indication positive maximale) soit indiqué sur le Probe Meter.
  9. Tout en observant le Probe Meter, ajustez la position de l'axe Y de la machine jusqu'à ce que le point haut (indication positive maximale) soit indiqué sur le Probe Meter.
  10. La cible est maintenant centrée sur la sonde de l'axe Z.
  11. Desserrez et éloignez la sonde de l'axe Z de la broche afin qu'elle ne soit pas touchée lors des étapes suivantes. Centrage des axes X / Y
  12. Sélectionnez le canal X sur le compteur de sonde
  13. Ajustez physiquement la position de la sonde de l'axe X jusqu'à ce que l'indicateur Near / Far sur le pilote respectif soit en position centrale.
  14. Ajustez la position de l'axe Z de la broche jusqu'à ce que le point haut (indication positive maximale) s'affiche sur le multimètre.
  15. À l'aide de l'indicateur Near / Far sur chaque canal respectif, ajustez les positions des sondes des axes X et Y afin qu'elles soient au centre de la plage. Remettre la sonde de l'axe Z en position
  16. Sélectionnez le canal Z sur le compteur de sonde
  17. Réajustez la position mécanique de la sonde de l'axe Z jusqu'à ce que l'indicateur Near / Far sur le pilote soit en position centrale.

Mesure / ajustement de l'excentricité cible

L'excentricité cible est ajustée pour fournir un signal de contournement qui est utilisé pour déterminer l'emplacement angulaire de la broche. L'excentricité doit être légèrement supérieure au mouvement d'erreur attendu (50 μm typique). L'excentricité n'est pas requise lors de l'utilisation d'une impulsion d'index.

  1. Sélectionnez une sonde d'axe X ou Y sur le multimètre de sonde. (Si vous utilisez une cible à deux billes et un nid à cinq sondes, sélectionnez d'abord une sonde pour la balle la plus proche du nez de la broche).
  2. Cliquez sur Actualiser TIR sur le compteur de sonde.
  3. Tournez la broche à la main d'une rotation.
  4. La distance entre les marqueurs TIR (aiguilles collantes) est l'excentricité de la cible
  5. Si l'excentricité doit être ajustée, ajustez l'excentricité cible conformément à TechNote LT03-0013 Supports de sonde et cibles principales: dimensions, entretien et ajustement inclus avec le système et disponibles dans la bibliothèque technique sur www.lionprecision.com.
  6. Lorsque l'excentricité est correcte, déplacez toutes les sondes au centre de la plage comme indiqué par les indicateurs Near / Far sur les pilotes.
  7. Tournez à nouveau la broche et surveillez les indicateurs Near / Far sur tous les canaux du capteur. Si un canal sort de la plage (un voyant rouge s'allume) pendant la rotation, repositionnez légèrement la sonde de ce canal et réessayez jusqu'à ce que toutes les sondes restent dans la plage pendant la rotation.
  8. Serrez toutes les pinces de sonde.
  9. Tournez à nouveau la broche pour confirmer que toutes les sondes restent dans la plage.

Sonde de température

Placer les sondes de température comme souhaité sur la machine testée. Les canaux de température SEA 8 T1 - T7 sont liés aux capteurs TMP190 comme indiqué dans le tableau ci-dessous.

Connexion TMP190

Connexions codeur / index

Reportez-vous au manuel du TMP190 pour les détails de connexion. Les broches sans codeurs peuvent toujours utiliser une impulsion d'index en utilisant une source de détection externe telle qu'une marque et un capteur optique.

 


Exécution de tests

Pour afficher les données de test en direct pendant la mesure d'une broche, sélectionnez Charger> Affichage en direct dans la barre de menu principale de SEA 8.

Pour afficher les données des données de mesure enregistrées, sélectionnez Charger> Fichier de données de test.

La lecture et l'interaction avec les parcelles d'essai et les panneaux en général sont traitées ci-dessus. Les sections suivantes fournissent des informations spécifiques et uniques sur les tests spécifiques.

Les canaux par défaut sont répertoriés en premier comme les combinaisons de canaux possibles.

Tests simplifiés

Radial: Rotation Sensible Sens

  • Nombre de capteurs utilisés: 2
  • Axes mesurés: X, Y
  • Combinaisons de canaux possibles: (1, 2) ou (4, 5)

Les mesures des axes X et Y sont utilisées pour créer un tracé polaire en utilisant l'une des deux méthodes possibles:

B89.3.4 (r-thêta) ou ISO 230-7

Tlusty

La méthode est sélectionnée par Affichage> Méthode.

Radial: direction sensible fixe

  • Nombre de capteurs utilisés: 1
  • Axe mesuré: X ou Y
  • Combinaisons de canaux possibles: (1) ou (2) ou (3) ou (4) ou (5)

Les mesures des axes X ou Y sont acquises et présentées dans un tracé polaire ou un tracé linéaire avec une position angulaire sur l'axe X.

Sélectionnez le type de tracé avec Affichage> Graphique polaire or Tracé linéaire.

Mouvement d'erreur axiale

  • Nombre de capteurs utilisés: 1
  • Axe mesuré: Z
  • Combinaisons de canaux possibles: (3) ou (1) ou (2) ou (4) ou (5)

Mesure les mouvements de la broche dans l'axe Z à l'aide de la sonde montée au bas du nid de sonde. Des tracés polaires et linéaires sont disponibles (Afficher> Polar or Linéaire).

Choisir Affichage> Affichage pour choisir l'une des trois options d'affichage différentes sont disponibles pour les tracés:

Total avec fondamentaux - inclut les mouvements d'erreur à la fréquence de rotation (fondamentale) de la broche.

Total sans fondamentaux - mouvements d'erreur à la fréquence de rotation de la broche sont supprimés des données avant le traçage.

Asynchrone uniquement - mouvements d'erreur aux fondamentaux ou harmoniques de la rotation sont supprimées avant le traçage.

Les valeurs calculées ne sont pas affectées par le choix d'affichage. Consultez le glossaire pour plus d'informations sur ces modes d'affichage.

Inclinaison: direction sensible fixe

  • Nombre de capteurs utilisés: 2
  • Axes mesurés: (X, X2) ou (Y, Y2)
  • Combinaisons de canaux possibles: (1, 4) ou (2, 5) ou (1, 2) ou (1, 3)

Les mesures des canaux X et X2 (ou Y et Y2) fournissent des mesures des changements synchrones et asynchrones de l'inclinaison de la broche à différents emplacements angulaires. Un tracé polaire standard (angle d'inclinaison en μradians) ou un tracé 3D sont disponibles.

Étant donné que les mesures d'inclinaison ne nécessitent que deux sondes (dans le même axe), les systèmes à deux ou trois canaux peuvent effectuer des mesures d'inclinaison en déplaçant une sonde de sa position d'origine vers la position X2 ou Y2 et en utilisant Affichage> Chaînes pour sélectionner la sonde qui a été déplacée.

Le type de tracé est sélectionné avec Afficher> Polar or 3D.

Thermique

  • Nombre de capteurs utilisés: 1-5, plus jusqu'à 7 capteurs de température
  • Combinaisons de canaux possibles: toute combinaison de canal ou d'inclinaison unique (et jusqu'à sept capteurs de température)

Les deux tests thermiques énumérés dans les normes internationales sont ETVE (Environmental Temperature Variation Error) qui est effectué lorsque la broche est stationnaire et Thermal Drift qui est mesuré lorsque la broche tourne. L'affichage et le fonctionnement de base du panneau restent les mêmes pour les deux tests. Seuls l'heure du test, les canaux utilisés et la rotation de la broche sont modifiés.

ATTENTION: Pendant le test, les mesures sont acquises à partir de tous les canaux activés dans la configuration DAQ. Les canaux (déplacement ou thermique) qui ne sont pas activés dans la configuration DAQ ne seront pas enregistrés pendant les tests thermiques.

installation

Les paramètres de configuration du test thermique sont accessibles en cliquant sur Installer! dans la barre de menu Thermal. Dans la boîte de dialogue Configuration:

  • Sélectionnez le type de test:
    • Rotation (test de dérive; généralement de courte durée; 1 heure typique)
    • Non rotatif (ETVE; longue durée; 24 heures typique)
  • Définir la durée du test (heures, minutes):
    • La fréquence d'échantillonnage est de 2 s / échantillon pour un test de 4 heures ou moins et de 10 s / échantillon pour tests de plus de 4 heures. La fréquence d'échantillonnage est affichée sous la durée champs.
    • Sélectionnez un nom de fichier pour le stockage des données

Axe temporel du graphique

Lorsqu'un test est lancé, le graphique commence à montrer une période de cinq minutes afin que les premières mesures soient facilement visibles. Après cinq minutes, l'affichage se déplacera pour indiquer la durée totale du test.

Boutons / écrans de sélection de canal

Cliquer sur les boutons du capteur active / désactive l'affichage de ce canal sur le graphique. Lorsque vous cliquez dessus, les boutons X2 et Y2 tournent dans les options Drift / Tilt / Disabled. Le bouton Redessiner doit être cliqué pour afficher les sélections nouvellement activées / désactivées.

La valeur affichée sur les boutons est la plage de mesures prises (max-min) pour ce canal pendant le test.

Noms de canaux de température personnalisés

Cliquez avec le bouton droit sur un bouton de canal de température pour saisir un nom personnalisé tel que «ambiante» ou «broche».

Shift vs. RPM

  • Nombre de capteurs utilisés: 1-5
  • Axes mesurés: Tout
  • Combinaisons de canaux possibles: toutes les combinaisons de canal unique ou d'inclinaison

L'axe de rotation de la broche peut changer d'emplacement avec des changements de régime. Les graphiques de test modifient la position de l'axe de rotation de la broche par rapport au régime. L'opérateur ajuste le RPM et clique sur le bouton Enregistrer le point pour tracer un point.

Lors du premier clic sur Save Point, les mesures de la broche dans tous les axes sont définies comme référence pour les mesures futures. Des clics successifs sur Save Point traceront le changement de position de la broche au RPM mesuré.

Cliquer sur les boutons de chaîne activera / désactivera l'affichage de cette chaîne.

Les mesures peuvent être prises à mesure que le régime augmente et reprises à mesure que le régime diminue afin d'afficher toute hystérésis dans la relation RPM / position de la broche.

Inversion de Donaldson

Donaldson Reversal affiche les données de deux cycles de test Radial - Fixed Sensitive combinés de manière à ce que les erreurs de forme dans la cible (hors arrondi) soient séparées du mouvement d'erreur synchrone de la broche. L'affichage Radial - Fixed Sensitive doit être actif dans un autre quadrant pendant les fonctions Donaldson Reversal.

Première mesure:

  1. Affichez le panneau Donaldson Reversal dans un quadrant.
  2. Afficher le panneau Radial - Sensible fixe dans un autre quadrant.
  3. Effectuez une mesure radiale - fixe sensible.
  4. Cliquez Magasin A pour stocker le tracé Radial - Fixed Sensitive actuel dans l'affichage Donaldson Reversal.
  5. Arrêtez la broche.

Deuxième mesure

  1. Déplacez la sonde dans une position de 180 ° autour de la broche par rapport à sa position d'origine.
  2. Retirez et replacez la cible à 180 ° de sa position d'origine dans la broche.
  3. Effectuez une autre mesure Radial - Fixed Sensitive (ne modifiez aucun paramètre).
  4. Cliquez Magasin B pour stocker le nouveau tracé Radial - Fixed Sensitive dans l'affichage Donaldson Reversal.
  5. Cliquez Calculer.

Le mouvement d'erreur synchrone de la cible et de la broche est tracé indépendamment. Utilisez les boutons d'affichage pour activer et désactiver des tracés individuels.

Mesure automatisée

La mesure automatisée est utile pour tester les changements liés au temps ou à la vitesse dans les performances de la broche. Plusieurs essais d'un test de broche sont automatiquement répétés et enregistrés en fonction des intervalles de temps ou des changements de régime. Trois types de tests peuvent être effectués avec la mesure automatisée:

  • Radial - Rotation Sensible Sens
  • Radial - Direction sensible fixe
  • axial

Le test sélectionné doit être actif et configuré dans un autre quadrant à l'écran.

Cliquez Installer! dans la barre de menus pour configurer le test.

Type de test

Choisissez lequel des trois tests exécuter.

Nom du fichier

Sélectionnez un nom de fichier et un emplacement pour le stockage des données

Un contrôle de type curseur sélectionne l'heure ou le régime pour les mesures automatisées.

Configuration d'essai et de groupe (mesures basées sur le temps)

Les mesures basées sur le temps exécutent à plusieurs reprises le test sélectionné à un intervalle de temps spécifié. Chaque exécution du test est appelée Ici et remplit une ligne dans le fichier de données. Plusieurs essais peuvent être regroupés. UNE Groupe se compose de 1 à 1000 essais. Les intervalles de temps entre les essais et les groupes peuvent être définis indépendamment. Les séries de tests peuvent inclure 1 à 1000 XNUMX groupes. Soyez prudent avec les grandes tailles d'essai et de groupe car le fichier de données peut devenir très volumineux.

Essais / groupe

Définissez le nombre d'essais à exécuter par groupe. 1-1000

Groupe

Définissez le nombre de groupes à exécuter pendant le test. 1-1000

Total des essais

Il s'agit d'un champ calculé du nombre total de tests qui seront effectués et enregistrés dans le fichier de données. Un grand nombre d'essais totaux créera de très gros fichiers de données et doit être évité.

Délai d'essai

Le temps en secondes entre les débuts de chaque essai.

Group Delay

Le temps en secondes entre les départs de chaque groupe.

Le délai de groupe doit être supérieur à

Délai d'essai X Nombre d'essais. Voir figure.

Retard de groupe et délai d'essai

Mesures basées sur le RPM

Auto RPM automatise les tests à différentes vitesses de broche. Les opérateurs peuvent augmenter la vitesse de la broche, manuellement ou par programme, et SEA lancera automatiquement une mesure à des vitesses spécifiées.

Le RPM automatique suppose que le RPM augmentera pendant le test automatisé. Après avoir pris une mesure au Stop RPM, le test cesse.

Démarrer RPM: tr / min le plus bas auquel mesurer

Arrêter le RPM: tr / min le plus élevé auquel mesurer

RPM de l'étape: intervalles auxquels mesurer

Fenêtre RPM: marge d'erreur pour la mesure RPM. Le RPM doit tomber dans la fenêtre pour se déclencher

une mesure

Temps d'attente: délai après avoir atteint un régime avant que les mesures soient effectuées

Réinitialisation DAQ désactivée: cet avertissement apparaît si le mode de fréquence d'échantillonnage DAQ n'est pas défini sur RPM entré dans la configuration d'analyse (page 9). Le régime entré est le meilleur mode pour les tests automatisés basés sur le régime car il maintiendra un nombre constant d'échantillons / révolution à toutes les vitesses testées.

Limites

Dans certaines circonstances, les valeurs rapportées par SEA, en particulier RPM, peuvent momentanément signaler des valeurs aberrantes telles que 0 ou 1 RPM. Cela est dû aux limitations du processeur système. En fonctionnement normal, l'opérateur remarque rarement ces valeurs rapides et momentanées, mais si cela se produit pendant que les mesures automatisées collectent des données, les données résultantes seraient faussées.

Vérifiez les paramètres à surveiller et définissez les valeurs minimales et maximales. Les mesures automatisées vérifieront que toutes les valeurs vérifiées sont dans les limites avant de capturer les données. Si des valeurs vérifiées sont en dehors des limites, le système attendra que toutes les valeurs renvoyées soient dans les limites avant d'exécuter le test. En attendant, le système affichera un message rouge Beyond Limits dans le tableau.

Une fois toutes les sélections effectuées, cliquez sur START Test. Le test se poursuivra jusqu'à ce que le nombre sélectionné d'essais et de groupes soit terminé. Le test peut être interrompu ou terminé avant la fin en cliquant sur le bouton approprié.

Affichage> Fichier de test automatisé charge un fichier de test précédemment enregistré pour affichage.


Utilitaires

Analyse de fréquence FFT

  • Nombre de capteurs utilisés: 1
  • Axes mesurés: Tout
  • Combinaisons de canaux possibles: Tous les canaux simples

Utilisé pour analyser les distributions de fréquence dans les mouvements d'erreur. Le test d'analyse FFT acquiert des données d'amplitude échantillonnées à partir d'une seule sonde dans le domaine temporel et convertit les données dans le domaine fréquentiel. Un graphique de l'amplitude en fonction de la fréquence est produit. Le graphique est mis à jour une fois par seconde, montrant les résultats de la FFT sur l'ensemble de données le plus récent.

Vues FFT (de Consulter menu):

Graphique de bar - Affichage graphique à barres (colonnes)

Graphique linéaire - Mesures de connexion de ligne continue

Ping - Trace les résultats d'un événement déclencheur tel qu'un marteau ping.

Fenêtre (depuis le menu Affichage):

Sélectionne le type de technique de fenêtrage mathématique pour afficher la FFT. Hanning ou rectangulaire sont des choix typiques.

écaillage

Les unités d'échelle et d'axe, ainsi que les options de taille FFT sont disponibles dans le écaillage menu. Le curseur

Un curseur (Affichage> Afficher les valeurs du curseur) peut être utilisé pour afficher les valeurs à tout moment sur l'axe X des graphiques (fréquence). Cliquez et faites glisser le pointeur de la souris pour repositionner le curseur ou utilisez les touches fléchées du clavier. Pour un réglage précis, maintenez la touche Maj enfoncée tout en utilisant les touches fléchées.

Remarque: la collecte de données FFT peut prendre beaucoup de temps

L'analyse FFT 64K (la plus grande taille disponible) à partir d'un fichier enregistré nécessite la sauvegarde de plus de 65,000 150 échantillons. À des régimes inférieurs et à des taux d'échantillonnage inférieurs, cela peut prendre un temps considérable. Par exemple, à 100 tr / min et à un taux d'échantillonnage de 4.3 points par tour, 260 minutes (65,000 secondes) seront nécessaires pour collecter XNUMX XNUMX échantillons. Si l'analyse FFT doit être effectuée sur le fichier enregistré, assurez-vous d'observer l'écran FFT après avoir commencé le test et assurez-vous que l'affichage s'est stabilisé avant d'enregistrer le fichier.

Oscilloscope

L'oscilloscope est un affichage utilitaire qui émule un oscilloscope de base, permettant une vue temporelle des données acquises sur l'un des cinq canaux de sonde.

Utilisez le menu Affichage pour sélectionner Couplage CC ou CA.

Mètre de sonde

Le Probe Meter est un afficheur utilitaire qui émule un compteur analogique indiquant l'écart sonde / cible actuel de la sonde sélectionnée.

Le Probe Meter est mieux utilisé maximisé en plein écran.

N'importe lequel des cinq canaux de sonde peut être affiché. Utilisez la souris ou les flèches haut ou bas du clavier pour sélectionner un canal différent.

Si la mesure est en dehors de la plage, un texte de «dépassement de gamme» rouge apparaîtra sur le multimètre.

Les indicateurs maximum et minimum conservent les positions maximum et minimum de l'aiguille du mètre. Ces valeurs sont affichées numériquement sous le compteur. Clique le Rafraîchir TIR pour réinitialiser les indicateurs maximum et minimum à l'indication actuelle du compteur.

Enregistrement et impression des résultats

Positionner le curseur de la souris sur Rabais dans le menu principal interrompra le processus d'acquisition. Cela fournit un affichage stable pour la sérigraphie, l'enregistrement ou l'analyse visuelle à l'écran. L'enregistrement de fichiers à partir de la barre de menu principale enregistre la rotation des données de test dans un fichier «.lda». La taille du fichier peut aller de 1 à 20 Mo en fonction des taux d'échantillonnage et d'autres facteurs.

Les fichiers de test Thermal, Shift vs. RPM, Automated Test et Donaldson Reversal ne sont enregistrés qu'à partir de leurs fenêtres de quadrant correspondantes.

En cliquant Rabais lancera la boîte de dialogue Enregistrer et copiera une capture d'écran dans le presse-papiers. L'utilisateur entre un nom de fichier dans lequel les données seront enregistrées. SEA peut éventuellement ajouter un compteur à la fin du nom de fichier permettant des incréments automatiques au nom de fichier lors des sauvegardes suivantes.

Remarque: la collecte de données FFT peut prendre beaucoup de temps

L'analyse FFT 64K (la plus grande taille disponible) à partir d'un fichier enregistré nécessite la sauvegarde de plus de 65,000 150 échantillons. À des régimes inférieurs et à des taux d'échantillonnage inférieurs, cela peut prendre un temps considérable. Par exemple, à 100 tr / min et à un taux d'échantillonnage de 4.3 points par tour, 260 minutes (65,000 secondes) seront nécessaires pour collecter XNUMX XNUMX échantillons. Si l'analyse FFT doit être effectuée sur le fichier enregistré, assurez-vous d'observer l'écran FFT après avoir commencé le test et assurez-vous que l'affichage s'est stabilisé avant d'enregistrer le fichier.

Nom du fichier principal: le nom du fichier et le chemin dans lequel les données sont enregistrées (c.-à-d. c: \ machinedata.lda).

Nom de fichier à enregistrer: Si l'incrémentation automatique n'est pas sélectionnée, le champ n'est pas visible. Si l'incrémentation automatique est sélectionnée, le nom du fichier principal est modifié avec un soulignement et un numéro de fichier incrémenté automatiquement (c: \ machinedata_1.lda). Le nom de fichier final résultant s'affiche ici.

Options sélectionnables:

  • Enregistrer le fichier de données: enregistre les données actuelles représentées à l'écran dans le nom de fichier indiqué
  • Enregistrer l'image à l'écran: enregistre une capture d'écran sous le même nom de fichier mais avec l'extension .bmp
  • Imprimer l'image à l'écran: imprime l'écran sur l'imprimante par défaut après l'opération d'enregistrement
  • Incrémentation automatique…: permet l'incrémentation automatique du nom de fichier

Structure de fichier

Les fichiers critiques pour SEA doivent se trouver dans les sous-répertoires appropriés. Ces fichiers sont placés aux bons emplacements pendant le processus d'installation. Cette structure est fournie dans le cas où de nouveaux fichiers doivent être ajoutés ou pour aider au dépannage.

base = C: \ Program Files \ SEA8

  • Contient tous les fichiers de programme

base \ DOCS

  • Tous les fichiers d'aide
  • Manuel SEA 8.0
  • Documents et fichiers texte associés

Fichiers C: \ ProgramData \ LionPrecision \ SEA8 \ VTEDS

  • Les fichiers VTEDS doivent se trouver dans ce sous-répertoire pour être utilisés par SEA 8

C: \ ProgramData \ LionPrecision \ SEA8 \ Data

  • Répertoire par défaut des fichiers de données. L'utilisateur peut enregistrer des fichiers de données à n'importe quel emplacement. Tous les exemples de données fichiers Les fichiers de données de mesure SEA 8 peuvent être stockés n'importe où

C: \ ProgramData \ LionPrecision \ SEA8 \ Setup

  • Tous les fichiers de configuration

C: \ ProgramData \ LionPrecision \ SEA8 \ Language

  • Fichiers texte avec étiquettes et phrases utilisés dans SEA 8, traduits dans la langue du nom de le fichier, par exemple english.txt contient les étiquettes et les phrases en anglais.

ANNEXES

A: Description des éléments de menu

Barre du menu principal

Rabais

Placer le curseur sur Rabais dans la barre de menu principale interrompra le processus d'acquisition.

En cliquant Rabais copie une capture d'écran dans le presse-papiers et ouvre une boîte de dialogue avec des options d'enregistrement et d'impression de fichiers. Si une capture d'écran suffit, la boîte de dialogue peut être annulée. Voir p. 26 pour plus de détails.

Charge

Affichage en direct: purge tous les tampons de données puis démarre ou redémarre le dispositif d'acquisition de données et commence à afficher les données dans chacun des quatre quadrants. L'indicateur de source dans chaque quadrant change pour indiquer Données en direct.

Fichier de données de test: (* .lda) - Les données sont affichées dans tous les panneaux radiaux et axiaux

Fichier de données thermiques: (* .lts) - Les données sont affichées dans le panneau thermique uniquement

Fichier d'inversion de Donaldson: (* .trv) - Les données sont affichées dans le panneau d'inversion Donaldson uniquement

Fichier de test automatisé: (* .lsq) - Les données sont affichées dans le panneau de test automatisé uniquement

L'affichage des données stockées charge le fichier de configuration d'origine. Les paramètres de configuration ne peuvent pas être modifiés.

configuration

Affichage: charge tous les quadrants avec des panneaux de configuration; Général, DAQ, Diagnostics, Calibration

Enregistrer la configuration: enregistre la configuration actuelle.

Configurer en tant que (nouveau fichier): Fonction «enregistrer sous» pour créer un nouveau fichier de configuration

Charger la configuration: charge le fichier de configuration existant

Retour aux écrans de test: supprime les écrans de configuration des quadrants et recharge les panneaux de test DAQ Rate!

Cet élément de menu n'est disponible que lorsque la configuration d'analyse est définie sur «RPM entré». La sélection de cet élément calculera immédiatement les nouvelles fréquences d'échantillonnage DAQ en fonction du RPM actuel et redémarrera le DAQ avec les nouveaux paramètres. Ceci est utile lors de tests à différentes vitesses de broche.

Aide

Manuel démarre l'aide de Windows avec une copie électronique de ce manuel.

Configurations typiques affiche une photo d'une configuration typique pour le type de machine sélectionné.

Prise en charge de Lion Precision répertorie les coordonnées du support technique de Lion Precision À propos donne des informations de version pour SEA 8

Sortie!

Ferme le programme.

Menus Quadrant

Les menus du quadrant contiennent différentes options selon ce que le quadrant affiche. Tous les éléments de menu possibles sont répertoriés ci-dessous, mais ils n'apparaîtront pas tous dans chaque quadrant.

Ecran

Répertorie tous les affichages de quadrants possibles. Tous les écrans de test et de configuration sont accessibles via ce menu. Que le quadrant soit actuellement un affichage de test ou de configuration modifie les regroupements dans ce menu.

Consulter

Affichage> Taille maximale agrandit un panneau quadrant en plein écran.

Affichage> Taille normale réduit un panneau plein écran à un quadrant.

Affichage> Graphique polaire fournit un tracé polaire du mouvement d'erreur.

Affichage> Tracé linéaire fournit un tracé linéaire du mouvement d'erreur avec des degrés de rotation comme axe X du graphique et une erreur comme axe Y du graphique.

Affichage> Affichage> Total affiche l'erreur synchrone plus asynchrone.

Affichage> Affichage> Total avec Fundamental affiche tous les mouvements de la broche, y compris les mouvements se produisant à la vitesse de rotation de la broche.

Affichage> Affichage> Total sans Fondamental supprime les mouvements se produisant à la vitesse de rotation de la broche.

Affichage> Affichage> Asynchrone uniquement affiche uniquement l'erreur asynchrone.

Affichage> Cercles> Total [F3] dessine les cercles de valeur maximale et minimale sur le graphique. Affichage> Cercles> Moyenne [F4] dessine le tracé de la valeur moyenne sur le graphique.

Affichage> Cercles> Moindres carrés [F5] dessine le cercle des moindres carrés sur le graphique.

Affichage> Révolutions> Individuel [F6] amène l'affichage à suspendre les données actuelles et à afficher la première révolution. Pendant que l'affichage est en pause, les changements dans les données en direct ne seront pas visibles sur l'affichage. Les sélections suivantes de cet élément de menu afficheront les révolutions suivantes. Le numéro de révolution affiché est indiqué dans le coin inférieur droit du graphique.

Affichage> Révolutions> Choix [F9] sélectionne jusqu'à trois révolutions pour l'affichage. Cela permet d'afficher simultanément des révolutions non consécutives en trois couleurs différentes.

Affichage> Révolutions> Tout [ESC] affiche toutes les révolutions. L'affichage est toujours en pause et les révolutions affichées sont les mêmes que celles affichées dans les sélections individuelles.

Affichage> Chaîne permet la sélection de X, Y, Z, X2 ou Y2. X est la valeur par défaut. La sélection d'autres canaux n'a de sens que si des sondes sont connectées à ces canaux et que les canaux sont activés dans la configuration DAQ.

Installer!

Certains tests nécessitent des informations de configuration spécifiques non incluses dans les écrans de configuration. En cliquant sur le programme d'installation! L'élément de menu affiche immédiatement une boîte de dialogue pour définir les paramètres de test.

écaillage

Mise à l'échelle> Redimensionner [Entrée] en mode de mise à l'échelle manuelle, les données actuelles sont mises à l'échelle pour s'adapter à la zone de traçage.

Mise à l'échelle> Auto [Fin] surveille les données et modifie l'échelle de sorte que les données soient toujours comprises entre 40% et 90% de l'échelle. La mise à l'échelle automatique peut également être activée en cliquant sur la touche FIN lorsque le quadrant est actif.

Mise à l'échelle> Manuel> Augmenter [PgUp] ou Diminuer [PgDn] désactive la mise à l'échelle automatique et augmente ou diminue l'échelle du graphique.

B: Matériel DAQ pris en charge

Seul l'USB-6251 est pris en charge par SEA 8.5.

MER 8 utilise DAQmx et peut interroger le module DAQ pour obtenir des informations sur le gain et la fréquence d'échantillonnage; cependant, de nombreux modules DAQ ne prennent pas en charge ces fonctions. Par conséquent, de nombreux autres modules DAQ peuvent fonctionner mais ne sont pas garantis par Lion Precision.

Si les taux d'échantillonnage demandés dépassent les maximums matériels, le taux d'échantillonnage sera ajusté au maximum que le matériel peut prendre en charge et un message s'affichera indiquant le changement de taux.

Si l'USB-6251 ne démarre pas

Confirmez que le nom de périphérique correct est entré dans l'entrée «Nom du périphérique DAQmx» de l'écran de configuration DAQ. Seuls les noms de modules disponibles apparaîtront dans le menu déroulant pour la commande «DAQmx Device Name». Lorsqu'un appareil est sélectionné, son nom de modèle apparaîtra sous le contrôle. Confirmez que le nom du modèle correspond au nom attendu.

Si les problèmes persistent :,

1. Quittez SEA

2. Démarrez National Instruments "Measurement and Automation Explorer"

3. Sélectionnez «Périphériques et interfaces NI-DAQmx»

4. Une entrée similaire à NI USB-6251: "Dev1" apparaîtra

5. La valeur entre guillemets dans cet exemple «Dev1» est le nom de l'appareil pour votre appareil. Si plusieurs appareils sont installés, chacun apparaîtra avec son propre nom d'appareil. Sélectionnez le nom de l'appareil que vous souhaitez utiliser.

Si les problèmes persistent, commencez par saisir un taux d'échantillonnage très faible, tel que 1000, pour vérifier les fonctionnalités de base.

ATTENTION: L'utilisateur doit confirmer l'exactitude des données acquises avec tout autre périphérique DAQ.

C: Relations entre la fréquence d'échantillonnage, le régime, les points par révolution et les révolutions à afficher

Selon les paramètres de configuration dans la fenêtre Configuration de l'analyse, l'analyseur d'erreur de broche peut être invité à gérer de très grandes quantités de données. Certains paramètres de configuration ont des valeurs maximales autorisées, mais d'autres variables et tampons du système sont déterminés en multipliant certains de ces paramètres ensemble. Ces produits peuvent dépasser les tailles maximales des tampons système même si les variables individuelles sont dans les limites. Pour ceux qui utilisent SEA près de ses limites maximales, cette discussion détaillée des fonctions d'acquisition, de traitement et d'affichage des données aidera à éviter toute erreur de dépassement des valeurs maximales autorisées et des tailles de tampon pour les variables de processus qui ne sont pas directement définies dans les écrans de configuration.

Veuillez vous référer au schéma fonctionnel ci-dessous.

Comprendre les points par révolution et le taux d'échantillonnage

Les utilisateurs définissent les points par révolution à mesurer et à afficher. Dans un monde idéal, précisément ce nombre d'échantillons serait prélevé à chaque rotation de la broche. Dans le monde réel, les points par révolution ne sont qu'une approximation étroite de ce qui se passera réellement. La fréquence d'échantillonnage du système DAQ est définie au début d'un test. Étant donné que la fréquence d'échantillonnage est fixe dans le temps (et non les rotations), toute modification de la vitesse de rotation entraîne un nombre différent d'échantillons réels par tour. Pour changer la fréquence d'échantillonnage du système DAQ, il faudrait arrêter le test, arrêter le système DAQ, reprogrammer la nouvelle fréquence d'échantillonnage et redémarrer le système DAQ.

Pour permettre des changements intentionnels de RPM avec des points par révolution relativement stables, un processus de décimation est utilisé. le Décimation routine élimine les parties de données provenant du DAQ. Cela modifie la fréquence d'échantillonnage effective Traitement des tests sans arrêter le DAQ pour modifier la fréquence d'échantillonnage réelle. À son réglage le plus élevé, la routine de décimation fait en moyenne 16 mesures pour créer un seul échantillon. La valeur de décimation est ajustée par programme en temps réel pour maintenir les points par révolution sans modifier la fréquence d'échantillonnage réelle.

Comment les paramètres fonctionnent ensemble

Nombre de canaux: Le DAQ Le système peut lire jusqu'à 5 canaux de déplacement (axes X, Y, Z, X2, Y2), 1 canal de température (ce canal unique contient les données de jusqu'à sept capteurs de température) et 1 canal d'index. Le nombre de canaux activés dans la configuration DAQ joue un rôle important dans la détermination des valeurs maximales dans l'ensemble du système.

Taux d'échantillonnage total est le taux réel auquel le système DAQ échantillonne les capteurs. Le taux d'échantillonnage total est déterminé différemment selon le mode de configuration de l'analyse et a un maximum de 1Ms / S (1Million d'échantillons / seconde).

Modes de configuration de l'analyse:

Taux DAQ entré Mode: dans ce mode, l'utilisateur entre directement la fréquence d'échantillonnage Échantillons / canal / seconde. Ce nombre est ensuite multiplié par le nombre de canaux pour déterminer le taux d'échantillonnage total.

Encoder Mode: Les impulsions de sortie du codeur de broche entraînent directement le système DAQ. Chaque l'impulsion de l'encodeur déclenche un «scan» du système DAQ. Un scan est une séquence d'un échantillon pour chaque canal actif. Les impulsions du codeur par tour peuvent être trop élevées et créer trop de points affichés ou dépassent les limites maximales du système. Pour éviter cela, le

Diviseur personnalisé divise la sortie du codeur pour réduire la fréquence d'échantillonnage. Le nombre de impulsions par seconde de l'encodeur après le diviseur [(Impulsions par révolution / diviseur) X (RPM / 60)] doit être inférieur à (1M) / (nombre de canaux). Le résultat de la division doit être un entier. Par exemple, un codeur de 256 impulsions par tour divisé par 3 entraînera 85.3. Le logiciel tronquera ce nombre à 85, provoquant des mesures pour la prochaine rotation pour commencer avant la fin de la rotation. Tout résultat fractionnaire entraînera chaque révolution successive pour faire pivoter sa position.

RPM entré mode (recommandé): le mode RPM entré permet au système de calculer le taux d’échantillonnage et la valeur de décimation optimaux basés sur le RPM saisi, les points Rev pour l'affichage et le nombre de canaux actifs. Le calcul utilise ces multiplie ensuite le taux d'échantillonnage résultant par 4 et définit la Décimation valeur à 1/4. Cela permet aux routines de décimation de compenser les augmentations et les diminutions de RPM tout en conservant la Points par révolution.

Une fois le taux d'échantillonnage total calculé, le DAQ est programmé avec le taux d'échantillonnage total et le test démarre. Les données résultantes, après toute décimation, sont introduites dans les routines de test pour le traitement, le stockage et l'affichage. Traitement des tests routines placent les résultats des tests dans le Tampon d'affichage. Le nombre total de points détenus dans le tampon d'affichage est (Points par révolution) X (Révolutions à afficher) jusqu'à un maximum de 32K. Par exemple, si le nombre de points par révolution est de 1000, le nombre maximal de révolutions à afficher serait de 32.

Modes de configuration d'analyse

D: Rendre le dossier «Program Data» visible dans Windows 7

Le dossier «Program Data» contient les fichiers de données enregistrés qui peuvent être consultés et analysés ultérieurement. Le dossier contient également d'autres fichiers de données qui peuvent être nécessaires pour accéder à la configuration SEA tels que les fichiers VTEDS.

Le dossier «Program Data» se trouve dans le répertoire racine du disque sur lequel SEA a été installé. Windows 7 le crée automatiquement en tant que dossier caché, le rendant inaccessible dans l'Explorateur Windows et certaines options de sélection de fichiers dans SEA.

Pour rendre ce dossier «visible»:

1. Lancez l'Explorateur Windows (pas Internet Explorer)

2. Cliquez sur le bouton "Organiser" en haut

3. Sélectionnez les options de dossier et de recherche

4. Dans la boîte de dialogue contextuelle, cliquez sur l'onglet "Affichage"

5. Dans la liste d'options de l'onglet Affichage, recherchez la ligne Fichiers et dossiers cachés

6. Sélectionnez le bouton «Afficher les fichiers, dossiers et lecteurs cachés».

7. Cliquez sur OK


GLOSSAIRE

Beaucoup de définitions ici sont tirées de l'ASME B89.3.4-2010: Axes de rotation: méthodes de spécification et d'essai.

Mouvement d'erreur asynchrone - la partie du mouvement d'erreur total qui se produit à des fréquences autres que des multiples entiers de la fréquence de rotation. Le mouvement d'erreur asynchrone comprend les composantes du mouvement d'erreur qui sont: (a) non périodiques (b) périodiques mais se produisent à des fréquences autres que la fréquence de rotation de la broche et ses multiples entiers, (c) périodiques à des fréquences qui sont des sous-harmoniques de la fréquence de rotation de la broche .

Valeur de mouvement d'erreur asynchrone - la largeur maximale mise à l'échelle du tracé polaire du mouvement d'erreur asynchrone, mesurée le long d'une ligne radiale passant par le centre du diagramme polaire.

Erreur de mouvement axial - mouvement d'erreur coaxial à l'axe de référence Z. Le glissement axial, la came en bout, le piston et l'ivresse sont des termes courants mais inexacts pour le mouvement d'erreur axial.

Dérive thermique axiale - applicable lorsque le déplacement est colinéaire avec l'axe de référence Z.

Ligne moyenne de l'axe - un segment de ligne passant par deux centres de profil polaire de mouvement radial séparés axialement. La ligne moyenne d'axe est utilisée pour décrire l'emplacement sans ambiguïté d'un axe de rotation par rapport aux axes de coordonnées de référence, ou des changements d'emplacement, par exemple, en réponse à des changements de charge, de température ou de vitesse.

Axe de rotation - un segment de ligne autour duquel la rotation se produit

Décalage d'axe - un changement de position de l'axe de rotation provoqué par un changement des conditions de fonctionnement.

Palier - un élément d'une broche qui supporte le rotor et permet la rotation entre le rotor et le stator.

Indicateur de déplacement - un appareil qui mesure le déplacement entre deux objets spécifiés.

Mouvement d'erreur - changements de position, par rapport aux axes de coordonnées de référence, de la surface d'une pièce parfaite, en fonction de l'angle de rotation, avec l'axe de la pièce coïncidant avec l'axe de rotation.

Mouvement d'erreur de visage - la somme du mouvement d'erreur axial et de la composante axiale du mouvement d'inclinaison au rayon spécifié. Le mouvement d'erreur de face est parallèle à l'axe de référence Z à un emplacement radial spécifié. Le terme «voile de face» a une signification acceptée analogue au voile radial et n'est donc pas équivalent au mouvement d'erreur de face.

Face à la dérive thermique - applicable à une combinaison de déplacement axial et d'inclinaison mesuré à un emplacement radial spécifié.

Direction sensible fixe - la direction sensible est fixe lorsque la pièce est tournée par la broche et que le point d'usinage ou de mesure ne tourne pas.

Mouvement d'erreur fondamentale - la partie du mouvement d'erreur total qui se produit à la fréquence de rotation de la broche. Les mouvements axiaux et fondamentaux fondamentaux des faces sont des mouvements d'erreur et provoquent des erreurs de planéité sur les pièces. Cependant, le mouvement d'erreur fondamental créera une pièce avec la propriété de planéité circulaire: la surface est plate et fournira une «surface d'étanchéité» à n'importe quel rayon donné. Cette propriété unique est importante pour l'industrie hydraulique. Les déplacements d'inclinaison radiaux et fondamentaux fondamentaux ne sont pas des mouvements d'erreur car ils représentent un désalignement de l'artefact, pas une propriété de l'axe de rotation. Les mouvements fondamentaux axiaux et fondamentaux de la face sont des mouvements d'erreur et ont des conséquences techniques importantes.

Valeur de mouvement d'erreur fondamentale - deux fois la distance mise à l'échelle entre le centre du PC et un centre de profil polaire spécifié du tracé polaire de mouvement d'erreur synchrone. Alternativement défini comme l'amplitude de la composante de fréquence de rotation. La valeur est le double de l'amplitude car, dans ce cas, l'amplitude représente la valeur moyenne à crête plutôt que la valeur crête à crête. La valeur axiale fondamentale et la valeur nominale fondamentale sont la même valeur. Il n'y a pas de valeur de mouvement d'erreur radiale fondamentale - dans la direction radiale, le mouvement qui se produit à la fréquence de rotation est provoqué par une cible de référence décentrée et n'est pas une propriété de l'axe de rotation.

Centre du cercle des moindres carrés (LSC) - le centre d'un cercle qui minimise la somme des carrés d'un nombre suffisant de déviations radiales équidistantes mesurées à partir de celui-ci jusqu'au tracé polaire du mouvement d'erreur.

Direction non sensible - est une direction perpendiculaire à la direction sensible.

Broche parfaite - une broche n'ayant aucun mouvement de son axe de rotation par rapport aux axes de coordonnées de référence.

Pièce parfaite - un corps rigide ayant une surface de révolution parfaite autour d'une ligne médiane

Erreur de mouvement radial - mouvement d'erreur dans une direction perpendiculaire à l'axe de référence Z et à un emplacement axial spécifié.

Le terme «faux-rond radial» a une signification acceptée qui inclut les erreurs dues au centrage et à l'ovalisation de la pièce et n'est donc pas équivalent au mouvement d'erreur radial.

Dérive thermique radiale - applicable lorsque le déplacement est perpendiculaire à l'axe de référence Z.

Mouvement d'erreur synchrone résiduel - la partie du mouvement d'erreur synchrone axial et de face qui se produit à des multiples entiers de la fréquence de rotation autre que le fondamental. Les mouvements d'erreur synchrones et synchrones résiduels sont mathématiquement identiques. Ces types d'erreurs provoquent des erreurs de planéité sur la face des pièces tournées.

Valeur de mouvement d'erreur synchrone résiduelle-la différence mise à l'échelle dans les rayons de deux cercles concentriques à partir d'un centre de mouvement d'erreur spécifié juste suffisant pour contenir le tracé polaire résiduel du mouvement d'erreur synchrone.

Rotation sens sensible - la direction sensible tourne lorsque la pièce est fixe et que le point d'usinage ou de mesure tourne.

Rotor - l'élément rotatif d'une broche.

S'épuiser - le déplacement total mesuré par un indicateur de déplacement détectant contre une surface en mouvement ou déplacé par rapport à une surface fixe. Les termes «TIR» (lecture totale de l'indicateur) et «FIM» (mouvement complet de l'indicateur) sont équivalents au faux-rond. Les surfaces ont un voile; les axes de rotation ont un mouvement d'erreur. Le faux-rond inclut les erreurs dues au centrage et aux erreurs de forme de la pièce et n'est donc pas équivalent à un mouvement d'erreur.

Direction sensible - la direction sensible est perpendiculaire à la surface parfaite de la pièce à travers le point instantané d'usinage ou de mesure

Broche - un dispositif qui fournit un axe de rotation. Stator - l'élément fixe d'une broche.

Mouvement d'erreur stator-rotor - terme générique pour tout mouvement d'erreur associé à un axe mesuré entre les extrémités d'une boucle structurelle minimale.

Mouvement d'erreur structurelle - mouvement d'erreur dû à une excitation interne ou externe et affecté par l'élasticité, la masse et l'amortissement de la boucle structurelle.

Boucle structurelle - l'assemblage de composants qui maintiennent la position relative entre deux objets spécifiés.

Mouvement d'erreur synchrone - les composantes du mouvement d'erreur total qui se produisent à des multiples entiers de la fréquence de rotation. Le terme mouvement d'erreur moyen est équivalent mais n'est plus préféré. La méthode de moyennage décrite en B89.3.4 Fig A11 reste acceptable pour la détermination du mouvement d'erreur synchrone.

Valeur de mouvement d'erreur synchrone - la différence mise à l'échelle des rayons de deux cercles concentriques à partir d'un centre de mouvement d'erreur spécifié juste suffisante pour contenir le tracé polaire de mouvement d'erreur synchrone.

Dérive thermique - une distance ou un angle changeant entre deux objets associée à une distribution de température changeante dans la boucle structurelle.

Tracé de dérive thermique - un enregistrement temporel de la dérive thermique.

Valeur de dérive thermique - la différence entre les valeurs maximale et minimale sur une

période de temps spécifiée et dans des conditions spécifiées.

Erreur de mouvement d'inclinaison - mouvement d'erreur dans une direction angulaire par rapport à l'axe de référence Z.

Les erreurs de coning, wobble, swash, tumbling et dominant sont des termes courants mais inexacts pour le mouvement d'erreur d'inclinaison.

Inclinaison de la dérive thermique - applicable à un déplacement d'inclinaison par rapport à l'axe de référence Z. Mouvement d'erreur total - le mouvement d'erreur complet tel qu'enregistré.

Valeur de mouvement d'erreur totale - la différence mise à l'échelle des rayons de deux cercles concentriques à partir d'un centre de mouvement d'erreur spécifié juste suffisante pour contenir le tracé polaire du mouvement d'erreur total.


CONTRAT DE LICENCE LOGICIELLE

En recevant et en utilisant ce produit LION PRECISION, vous, l'utilisateur final et LION PRECISION acceptez et êtes liés par les termes de ce contrat de licence. Si les termes de l'accord ne vous conviennent pas, renvoyez le produit à LION PRECISION pour un crédit complet. Les termes de l'accord sont les suivants:

1. OCTROI DE LICENCE. En contrepartie du paiement des frais de licence, qui font partie du prix d'achat de ce produit, Lion Precision vous accorde, au LICENCIÉ, des droits non exclusifs d'utiliser le logiciel Lion Precision inclus sur un seul ordinateur à tout moment.

2. PROPRIÉTÉ DU LOGICIEL. En tant que LICENCIÉ, vous êtes propriétaire du support sur lequel tout logiciel Lion Precision est stocké, mais Lion Precision conserve le titre et la propriété du logiciel enregistré sur le support d'origine ainsi que toutes les copies ultérieures du logiciel. Cette licence N'EST PAS une vente du logiciel d'origine. Seul le droit de l'utiliser.

3. RESTRICTIONS DE COPIE. Ce logiciel et les documents écrits qui l'accompagnent sont protégés par copyright. La copie ou la modification non autorisée de ce logiciel est strictement interdite. Vous pouvez être tenu légalement responsable de toute violation du droit d'auteur ou encouragé par votre non-respect de cet accord. Sous réserve de ces restrictions, le TITULAIRE DE LA LICENCE peut faire deux (2) copies à des fins de sauvegarde uniquement. Le LICENCIÉ assume l'entière responsabilité de l'utilisation et / ou de toute distribution de tout logiciel copié conformément à cet accord de licence.

4. UTILISER LA RESTRICTION. En tant que LICENCIÉ, vous pouvez transférer le logiciel d'un ordinateur à un autre, à condition que le logiciel soit utilisé sur un seul ordinateur à la fois. Vous ne pouvez pas transférer électroniquement le logiciel sur un réseau ou un service de babillard électronique. Vous ne pouvez pas distribuer ce logiciel ou les documents écrits qui l'accompagnent à des tiers. Vous ne pouvez pas modifier, traduire, désosser, décompiler ou désassembler le logiciel.

5. MISE À JOUR DE LA POLITIQUE. Lion Precision peut créer, de temps à autre, des versions mises à jour du logiciel. À sa discrétion, Lion Precision mettra ces mises à jour à la disposition du LICENCIÉ.